Prier pour les pêcheurs

« Priez beaucoup pour les pêcheurs. »

Dans sa tendresse maternelle, la Belle Dame se soucie particulièrement des pêcheurs. Par trois fois elle demande aux fillettes : « Priez-vous pour les pêcheurs ? » Si elle prend le temps d’éduquer les enfants – et tous les croyants – à la prière, c’est aussi pour eux. Avec Marie, la prière est un puissant moyen d’aider tous les hommes à trouver le chemin du salut.

Le quatrième jour, la Belle Dame pose cette question pressante aux fillettes : « Priez-vous pour les pêcheurs ? »  De nouveau le lendemain, puis le surlendemain, elle posera la même question. Les fillettes répondent toujours oui ; mais la Vierge Marie insiste : « Surtout, priez beaucoup pour les pêcheurs. »

C’est la « Maman du Ciel » qui s’inquiète et ne veut perdre aucun enfant. A la question de sœur Saint-Léon qui demande comment consoler le Christ de « la peine que lui causent les pêcheurs », la Belle Dame répond simplement : « Il faut prier et faire des sacrifices ». C’est ainsi qu’elle prend le temps d’enseigner aux enfants de prier avec persévérance. Parfois même avec effort, lorsqu’elle les invite à prier les bras en croix. C’est parce que les pêcheurs ont du prix aux yeux de Marie qu’elle nous demande d’intercéder pour eux avec amour.