Prier pour la France

« Priez pour la France car elle en a grand besoin. »

Lorsque la Belle Dame demande aux enfants de prier pour la France, ce 8 décembre 1947, le pays traverse une crise majeure. Paralysé par les grandes grèves, miné par une fièvre insurrectionnelle, il est proche de la guerre civile. À L’Ile-Bouchard, la Vierge se fait insistante ; jour après jour, la France reste au cœur de son invitation à prier.

Dès le 8 décembre 1947, premier jour de sa présence en l’église Saint-Gilles, la Belle Dame fait cette demande : « Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin. » Le lendemain, elle précise aux fillettes : « Priez pour la France qui, ces jours-ci, est en grand danger. » Et quand on lui demande des miracles, à deux reprises elle répond : «  Je ne suis pas venue ici pour faire des miracles, mais pour vous dire de prier pour la France. » C’est à cette première intention que Marie demande aux enfants de prier, les accompagnant jour après jour dans une véritable éducation à la prière.

Aujourd’hui encore, cette invitation demeure d’actualité. La prière des enfants, et de tous les pèlerins, accompagne celle de la Belle Dame pour la France et pour le Monde.